illustration au trait représentant une planche de bois sur laquelles sont disposés, serrés, des carnets de tailles diverses, un pot d'encre de Chine et trois pièces de monnaie

Souvenirs de Nulle-part

Nº ISSN : 2779-3702

bibliothèque (un peu bancale), machine à imprimer des pensées

Dimanche nᵒ 7

Cette semaine fut un peu particulière — à tout bien réfléchir quelle semaine ne l’est pas. Mon ancien travail est venu indirectement perturber ma vie actuelle. Nous avons eu la confirmation que le traitent anti-hypertenseur d’É n’était pas adapté à sa maladie, bien en contraire. Il a fait chaud. J’ai fait du bricolage !

Du lundi au mercredi

À nouveau trois jours en tête-à-tête avec S pendant que M et S ont fait un aller-retour express à Paris pour la suite des rendez-vous dans le cadre du SED[1] d’É. Les choses avances, on a de moins en moins l’impression de devoir progresser à la machette mais cela me fait prendre conscience d’une médecine à beaucoup de vitesses et beaucoup de différences entre chaque vitesse.

Tous les jours

La chaleur ne m’aide pas, je continue cependant ma participation au pagedjs sprint. J’ai jeté les bases d’inspiration pour quatre gabarits en plus du premier qui me sert de base d’apprentissage. Je replonge avec pas mal de plaisir dans les feuilles de style en cascade avec comme objectif l’expérimentation et le partage et le retour d’expérience. Je n’avance pas au rythme que je souhaiterais mais je perçois bien l’accélération, l’aisance accrue.

Il faut que je prenne le temps de documenter mon cheminement.

Samedi et dimanche

Je parle rarement de mes week-end. Toutefois celui-ci mérite quelques mots. M et son équipe sont sur le pont ce week-end pour rattraper une perte d’information dans le SIH[2] suite à la mort d’un serveur AIX (enfin de sa mémoire qui a grillé) du centre hospitalier. Un vaillant Power 750 qui allait tranquillement sur ses 12 ans, une machine presque neuve quoi. Quand j’écrivais que mon ancien taf est venu perturber (par ricochet) ma vie actuelle hein…

Samedi

Nous avons ressorti le climatiseur mobile ce vendredi pour exceptionnellemet raffraichir notre pièce principale où É réside pendant les pics de chaleur. Je ne suis donc employé avec l’aide de S à découper un panneau d`aggloméré qui trainait au format d’un ouvrant de fenêrtre .pour y fixer le tuyau d’expulsion d’air chaud et bloquer l’entrée d’air chaud. Et bien je ne me suis ni énervé ni blessé (en revanche on oublie l’ajustement micrométrique de mes découpe hein).


  1. Syndrome d’Ehler — Danlos (avec hyper mobilité dans le cas d’É) ; voici un lien vers l’article wikipedia en langue anglaise (la version française est beaucoup moins qualitative) ↩︎

  2. Système d’information hospitalier ↩︎